Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ma Cuisine rouge

  • Professeure, écrivaine et touche-à-tout

    Quel dommage que je ne sois italienne : professoressa, cela aurait une autre allure...Patricia SARRIO

    Les honneurs du Progrès

    0 commentaire Pin it! Lien permanent
  • Le retour de Kacew et Perséphone

    Imprimer Catégories : Ma Bibliothèque... verte !

    Le duo d'enfer est de retour : retrouvez Perséphone et Kacew dans une nouvelle aventure :

    « Brahim Massoud contourna la silhouette recouverte d’une toile de fortune.
    – Simon Pariente, expliqua-t-il, en désignant la forme dont on devinait la tête ensanglantée contre la bordure du trottoir. Il loge au Sofitel. Enfin il logeait.
    Sa main leur tendait, à travers la pochette transparente, une carte d’hôtel au logo bien reconnaissable. Face à eux, le corps ressemblait à un pantin désarticulé. »

    Quand le corps sans vie de Simon Pariente est retrouvé dans une rue près de la place Bellecour, le commandant Kacew ne croit pas à une mauvaise chute. Les choses se compliquent encore lorsqu’il apprend que sa compagne Perséphone est une des dernières personnes à avoir parlé à la victime…
    Une deuxième enquête riche en rebondissements, dans laquelle on retrouve avec plaisir le duo improbable du flic torturé et de la désinvolte prof de français.

    polar, polar lyonnais, éditions du poutan, perséphone, kacew, lyon

    Parce que la Nuit Patricia Sarrio – Roman policier de 456 pages, format 14 x 20 cm. – Prix public : 20,00 € – Éditions du Poutan. ISBN : 978-2-37553-136-5

    Et pour l'occasion, les éditions du Poutan rééditent, dans une version remaniée, le premier roman de la série : Bienvenue dans la jungle.

    « Le sol tanguait comme dans ses pires souvenirs, menaçant de se rabattre sur elle pour l’engloutir tout entière.
    – Un souci, ma belle ? Encore une de tes nouvelles victimes ?
    Mais la bonne plaisanterie de Sébastien Munoz resta en l’air lorsqu’il aperçut son visage défait et le tas humain par terre.
    – Oh my God ! s’exlama-t-il une fois garé en travers du trottoir, mais c’est Thouvenel ! Qu’est-ce qui lui arrive ?
    Perséphone avala sa salive mais le regretta aussitôt, tant le goût de bile était amer, avant d’articuler, bouche pâteuse :
    – Je crois qu’il est mort. »

    Le jour de la rentrée, l’intendant du collège Paul Valéry à Lyon est retrouvé assassiné d’une balle dans la tête dans sa voiture. Très vite,  toute  l’équipe pédagogique devient suspecte, à commencer par la séduisante mais arrogante Perséphone Arouet, qui a découvert le cadavre. Le commandant Kacew, en charge de l’enquête, devra remuer le passé pour trouver le criminel.

    Une première enquête finement menée, pleine de rebondissements et aux personnages attachants. Patricia Sarrio tient son lecteur en haleine jusqu’aux dernières pages et signe un polar intelligent qui se dévore.

    polar, polar lyonnais, éditions du poutan, perséphone, kacew, lyon

    Bienvenue dans la Jungle (nouvelle édition) Patricia Sarrio – Roman policier de 468 pages, format 14 x 20 cm. – Prix public : 20,00 € – Éditions du Poutan. ISBN : 978-2-37553-134-1

    0 commentaire Pin it! Lien permanent
  • Mon troisième roman est en ligne !

    Imprimer Catégories : Blowing in the wind, Lectures
    Marre de la grisaille ?
    Vous avez une liseuse, un smartphone, une tablette et 1,99€ ?
    Vous avez envie de partir en Provence ?
    Alors découvrez mon dernier roman qui fait du bien : Peindre d'abord une cage, un feel good qui vous emmènera découvrir le Lubéron à travers une transhumance revisitée !
     
    Cabossée par la vie, Lucile est venue se réfugier en Provence, chez Graziella, sa marraine-fée. Grâce à elle, elle a retrouvé un petit job et gère la communication de la mairie du coin. C'est ainsi qu'elle va se retrouver plongée dans une aventure à l’opposé de ses valeurs jusque là : une transhumance à l’ancienne, en compagnie d’un berger en rupture avec la société et d’une retraitée idéaliste.
    Vie rudimentaire, camping, chèvres, mère Nature, tout ce qu’elle fuit ! Mais déterminée, pleine d’humour et ne mâchant pas ses mots, elle va, à travers cette expérience, se réconcilier avec elle-même. Et avec les autres.

    — Il s’appelle Plume envolée dans le vent ! Non, mais tu me vois aller passer une semaine avec un type qui s’appelle Plume envolée dans le vent ?
    — Tout un programme…
    Je la sentais rêveuse, ma Graziella. La chasseuse prête à se remettre en selle.
    — Vas-y, toi, si tu le trouves si appétissant !
    — Chérie, j’ai soixante-trois ans dans deux mois, je crois que j’ai passé l’âge de robinsonner. Toi en revanche… Ça te changerait de ton vieux beau.
    — Hé, c’était ton idée !
    C’était vrai. A mon arrivée toute émiettée à St Pierre, Graziella m’avait ouvert ses portes et présentée à toute la noblesse saint-pierraise.
    — Je ne t’ai jamais demandé de te taper ton patron ! Je croyais que tu étais vaccinée là-dessus !
    Ça, c’était facile. Et petit. Et la situation n’avait rien à voir.
    — Et puis, a-t-elle poursuivi tout en remplissant une nouvelle fois nos deux verres, ça te dépaysera. Il faut sortir de ta zone de confort, ma belle. Ta convalescence, c’est fini. Tu as vingt-neuf ans, tu ne vas pas passer tous tes week end à te légumer chez moi devant un feu de cheminée en attendant d’aller balader les chiens, non ? C’est joli sur la photo, mais c’est chiant !
    — Ce n’est pas ta vie, là, que tu me décris ?

    https://lire.amazon.fr/kp/embed?asin=B09RJLYPNT&preview=newtab&linkCode=kpe&ref_=cm_sw_r_kb_dp_SYMT3PD1TKSA220S1F66&tag=macuisineroug-21

    0 commentaire Pin it! Lien permanent
  • Mon troisième roman est en ligne !

    Imprimer Catégories : Blowing in the wind, Lectures
    Marre de la grisaille ?
    Vous avez une liseuse, un smartphone, une tablette et 1,99€ ?
    Vous avez envie de partir en Provence ?
    Alors découvrez mon dernier roman qui fait du bien : Peindre d'abord une cage, un feel good qui vous emmènera découvrir le Lubéron à travers une transhumance revisitée !
     
    Cabossée par la vie, Lucile est venue se réfugier en Provence, chez Graziella, sa marraine-fée. Grâce à elle, elle a retrouvé un petit job et gère la communication de la mairie du coin. C'est ainsi qu'elle va se retrouver plongée dans une aventure à l’opposé de ses valeurs jusque là : une transhumance à l’ancienne, en compagnie d’un berger en rupture avec la société et d’une retraitée idéaliste.
    Vie rudimentaire, camping, chèvres, mère Nature, tout ce qu’elle fuit ! Mais déterminée, pleine d’humour et ne mâchant pas ses mots, elle va, à travers cette expérience, se réconcilier avec elle-même. Et avec les autres.

    — Il s’appelle Plume envolée dans le vent ! Non, mais tu me vois aller passer une semaine avec un type qui s’appelle Plume envolée dans le vent ?
    — Tout un programme…
    Je la sentais rêveuse, ma Graziella. La chasseuse prête à se remettre en selle.
    — Vas-y, toi, si tu le trouves si appétissant !
    — Chérie, j’ai soixante-trois ans dans deux mois, je crois que j’ai passé l’âge de robinsonner. Toi en revanche… Ça te changerait de ton vieux beau.
    — Hé, c’était ton idée !
    C’était vrai. A mon arrivée toute émiettée à St Pierre, Graziella m’avait ouvert ses portes et présentée à toute la noblesse saint-pierraise.
    — Je ne t’ai jamais demandé de te taper ton patron ! Je croyais que tu étais vaccinée là-dessus !
    Ça, c’était facile. Et petit. Et la situation n’avait rien à voir.
    — Et puis, a-t-elle poursuivi tout en remplissant une nouvelle fois nos deux verres, ça te dépaysera. Il faut sortir de ta zone de confort, ma belle. Ta convalescence, c’est fini. Tu as vingt-neuf ans, tu ne vas pas passer tous tes week end à te légumer chez moi devant un feu de cheminée en attendant d’aller balader les chiens, non ? C’est joli sur la photo, mais c’est chiant !
    — Ce n’est pas ta vie, là, que tu me décris ?

    https://lire.amazon.fr/kp/embed?asin=B09RJLYPNT&preview=newtab&linkCode=kpe&ref_=cm_sw_r_kb_dp_SYMT3PD1TKSA220S1F66&tag=macuisineroug-21

    0 commentaire Pin it! Lien permanent
  • "La guerre a tout bouleversé. Pourquoi ne changerait-elle pas la chorale aussi ?"

    Peut-être qu'à force d'entendre dire et répéter que les femmes ne peuvent pas faire certaines choses, nous avons fini par le croire. En tout cas, l'ordre naturel des choses a été momentanément changé puisqu'il n'y a plus d'hommes disponibles.

    jennifer ryan, chorale, chilbury, chant, guerre, littéraire, littérature, littérature gourmande

    Drame dans le petit village de Chilbury : suite au départ à la guerre des voix masculines, la chorale doit cesser. Parce que c'est ainsi. Parce qu'il n'est pas envisageable de chanter "sans les basses et sans les ténors" et que "cela va à l'encontre des choses". Ça, c'est la très correcte, très classique et très raide Mrs Brampton-Boyd qui l'énonce, persuadée que toutes les autres vont se ranger derrière elle. mais c'est sans compter Mrs Tilling, la veuve qui voit son fils unique partir à la guerre, la jeune Kitty, qui du haut de ses treize ans rêve de devenir "chanteuse célèbre", sa soeur Vénétia, beauté irrésistible, la timide Silvia, réfugiée arrivée de Tchécoslovaquie, et surtout miss Primrose Trent, la professeure de chant !

     

    Lire la suite

    0 commentaire Pin it! Lien permanent
  • Triangles fêta-menthe

    Imprimer Catégories : Apéritif, Entrées

    Il y a d'abord le plaisir enfantin de leur confection : pliage, découpage, assemblage... Vient ensuite la simplicité de leur composition : du fromage, des herbes... Et finalement la jubilation régressive à manger tout ça avec les doigts !

    Lire la suite

    0 commentaire Pin it! Lien permanent
  • Velouté de courgette-coco

    Imprimer Catégories : Ailleurs, Entrées, Légumes

    Les courgettes, c'est sympathique. C'est frais, c'est malléable, et... c'est abondant ! Dès les beaux jours arrivés, elles arrivent de tous côtés. Sur les étals des marchés d'abord, puis dans les jardins, et finalement très vite, on se retrouve bombardés de courgettes !

    Qu'en faire ?

    J'avoue que la soupe froide, adoucie par la coco et rafraîchie par la menthe, a été une très bonne idée...

    Lire la suite

    0 commentaire Pin it! Lien permanent
  • Promesse tenue

    Imprimer Catégories : Blowing in the wind, Entrées

    Je l'avais laissé entendre, cela se confirme. L'envie est revenue de jouer avec les mets et les mots. Je déclare "ma Cuisine rouge" réouverte !

    Lire la suite

    0 commentaire Pin it! Lien permanent