Les mendiants de l'amour ("Donnez, donnez, dodo-onnez") (17/04/2007)

Décidément, Mercotte est une inépuisable source d'inspiration quand il s'agit de fêter l'anniversaire de mon fils ! Déjà l'an passé, elle m'a avait été d'un grand secours, voilà qu'elle récidive ! Et c"'est grâce à elle que je peux vous proposer cette recette de mendiants salés.

Mais si, rappelez-vous (enfin, ceux qui étaient nés...) cette inoubliable chanson du grand Enrico MACIAS :

J'ai de l'amour plein la tête, un cœur d'amitié.
Je ne pense qu'a faire la fête et m'amuser.
Moi, vous pouvez tout me prendre : je suis comme ça.
Ne cherchez pas à comprendre : écoutez-moi.
Dans toute la ville, on m'appelle le mendiant de l'amour.
Moi, je chante pour ceux qui m'aiment et je serai toujours le même.
Il n'y a pas de honte à être un mendiant de l'amour.
Moi, je chante sous vos fenêtres chaque jour.

Donnez, donnez, dodo-onnez,
Donnez, donnez moi,
Donnez, donnez, dodo-onnez,
Dieu vous le rendra...

Bon, je n'en suis pas là tout de même mais néanmoins, moi aussi, à l'issue d'une visite chez Valrhona à Tain, j'ai décidé de m'essayer aux mendiants. Voici donc mes :

MENDIANTS SALES

Pour une trentaine de mendiants, il faut :

Faire fondre le chocolat au bain-marie et former sur une feuille de papier sulfurisé de petits disques de chocolat.

Déposer sur chaque disque une noix de pécan et quelques amandes, puis au choix des morceaux de tomates séchées ou des raisins secs.

Laisser refroidir puis garder au frais.

MENDIANTS_SALES

Remarques :

| Tags : apéritif, cuisine | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!