Boire ou ne pas boire, telle est la question (questionnaire sur le vin) (22/03/2007)

Franchement, je ne comprends ab-so-lu-ment pas pourquoi madame Papilles a pensé à moi pour un tel questionnaire ! Moi ! L'incarnation de la sobriété et de l'abstinence ! Qui jamais n'évoque la dive bouteille sous quelque forme que ce soit ! Mais où  est-elle allée chercher tout ça ?

Cependant, comme je suis de bonne composition, je vais tâcher de me prêter à l'exercice avec toute la bonne conscience dont je suis capable... et en convoquant Baudelaire, sur le coup :

Un soir, l'âme du vin chantait dans les bouteilles :

"Homme, vers toi je pousse, ô cher déshérité,

Sous ma prison de verre et mes cires vermeilles,

Un chant plein de lumière et de fraternité !"

Après "L'Âme du vin", écoutons donc la mienne :

Selon vous le vin est-il masculin ou féminin ?

Alors ça, c'est typiquement le genre de question qui m'agace ! Au moins autant que celle sur le pouvoir : est-il masculin ou féminin ? ou encore l'autorité ? masculine ou féminine ? Et alors, on s'en fiche ! Surtout qu'il est si facile de faire dire ce qu'on veut aux mots : vin est masculin, c'est beau, c'est noble... vinasse est féminin, comme piquette, c'est moche et pas bon. Pourtant, tord-boyau, c'est masculin, non ?

Etes-vous plutôt vin rouge, blanc ou rosé ?

Blanc, sans hésitation. J'aime le vin rouge à petite dose, avec des mets choisis, le rosé quand il est bon, fruité sans être douceâtre, frais sans être glacé, à l'apéritif ou avec une paëlla.

Etes-vous plutôt Champagne blanc ou rosé ?

Champagne blanc, définitivement ! J'ai essayé le Champagne rosé plusieurs fois (je ne pouvais me résoudre à admettre qu'une bouteille portant le doux nom de Champagne soit aussi peu bonne), mais rien à faire : je n'aime pas ça du tout !

Quelle est votre "première fois" ?

D'aussi loin que je me rappelle, j'ai toujours aimé finir les fonds de verre.

Votre meilleur "souvenir émotionnel" avec un vin ?

C'était en Normandie, en 1995. Nous étions allées fêter l'augmentation de ma meilleure amie dans un super restaurant de Rouen et nous nous sommes régalées avec un Sancerre rouge. Nous avions l'impression de sentir des perles dégringoler dans notre gosier.

Votre meilleure association mets-vin ?

Oh la la ! Il y en a plein ! J'aime les fruits de mer avec un Muscadet, par exemple, restons simple.

Votre prochaine dégustation (prévue ou fantasmée) ?

Je ne suis pas en manque au point de fantasmer ou de planifier. Je vais au frigo, et puis voilà !

Qui choisit le vin dans votre foyer et qui "gère" la cave ?

On goûte tous les deux, on achète ensemble, je dis : "J'ai l'intention de servir ça, qu'est-ce que tu proposes avec ?" ou alors je demande : "On en est où,du blanc ?" ou encore "Il y a du Champagne au frais ?"

Je ne pense pas que l'on puisse parler de "gestion du vin" chez nous, par contre, quand il s'agit de descendre à la cave chercher une bouteille, c'est lui qui s'y colle !

Combien de vins avez-vous en cave ?

Aux dires de Monsieur, une centaine de bouteilles. Mais de toute façon, le vin, c'est fait pour être bu, pas pour s'empoussiérer !

Question subsidiaire : comment initierez-vous un jeune au vin ?

En regardant : voir les grands prendre du plaisir à déguster, parler de ce qu'ils dégustent, les voir humer, faire danser le liquide dans le verre, quelle belle invitation, quelle belle incitation ! Bon, bien sûr, c'est moins joli après trois bouteilles, l'oeil vitreux ou le lendemain avec le mal de crâne...

N'oublions pas que le vin doit rester : ...végétale ambroisie, Grain précieux jeté par l'éternel semeur...

Si elles le veulent bien, (et qu'elles trouvent le temps) j'aimerais assez savoir ce que pensent Gracianne et Alhya de ce petit questionnaire...

| |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!