Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fast Food Nation, ou jamais plus vous ne verrez un hamburger du même oeil...

Imprimer Catégories : Les chroniques de Ronchonnette Casse-Bonbons

afficheVous aurez remarqué que je ne m'engage pas définitivement : je ne dis pas "jamais plus vous ne mangerez de hamburger", mais "jamais plus vous ne verrez un hamburger du même oeil"... Pourtant, tout avait bien commencé lorsque je me calai dans mon fauteuil, aux premières images de Fast Food Nation. Des images d'une Amérique profonde mais pimpante, de petits bâtiments en pierre gravilloneuse, des pick up, plein d'images qui me faisaient penser que cela faisait un moment que je n'étais allée y faire un tour.

Et puis on entra dans le vif du sujet : des excréments dans la viande ; des émigrants clandestins venus du Mexique ; des lycéens qui bossent au Mc Do local pour payer leurs études, et toutes ses histoires, qui n'en sont qu'une, qui s'entremêlent sans jamais se fondre.

Je vous livre le synopsis du film : "Don Henderson a un vrai problème. Il est cadre au siège de la chaîne des Mickey's Fast Food Restaurants, et de la viande contaminée a été découverte dans les stocks de steaks surgelés du fameux Big One, le hamburger vedette de la marque. Don doit découvrir comment cela s'est produit.
Trouver la réponse ne va pas être aussi simple qu'il l'avait espéré. Quittant les confortables bureaux de la société en Californie du Sud, il va découvrir les abattoirs et leurs employés immigrés, les élevages surpeuplés et les centres commerciaux de l'Amérique moyenne... Don comprendra que cette " Fast-food nation " est un pays de consommateurs qui se sont fait consommer par une industrie vorace de corps, d'humains et de bien d'autres choses..."

Malgré quelques longueurs, le film est bien mené et déroule le fil cynique des événements sans concession. De petites affiche_usperles dans le dialogue ( le personnage de Bruce WILLIS expliquant que "bien sûr il y a de la merde dans la viande, mais c'est pour ça qu'il faut bien la cuire" !), des portraits de personnages attachants et, surtout, une vraie force de conviction.

On en ressort écoeuré (les scènes finales à l'abattoir sont terribles) et décidé à ne plus consommer une viande sous blister. Et déprimé aussi : parce que tout est dit, que rien ne change vraiment et que le monde est plein de pourritures. Bon, en attendant, je vais réceptionner ma commande de Paysans.fr, moi !

Deux sites à consulter :

Le livre d'où a été tiré le film :

2 commentaires Pin it! Lien permanent

Commentaires

  • Brrrr, ca fait tres peur. Mais nous les hamburgers, on sait les faire maison non?

  • j'en ai entendu parler , j'ai bien envie de le voir !

Les commentaires sont fermés.