Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Participez à la Semaine du goût : grand concours de recettes ! | Page d'accueil | Méchoui à Hastings (A. GOETZ) »

01/10/2008

Lamelles d'encornet toutes justes grillées

Je concède éprouver une féroce passion pour l'encornet. Ou la seiche. Ou le calamar. Ou les supions. Même mes cours de Sciences naturelles de Cinquième, à l'époque on ne parlait ni de biologie, ni de SVT (Sciences et vie de la terre), n'auront pas réussi à me dégoûter. Et pourtant... j'ai souvenance d'un film super 8 sur la seiche, où on la voyait s'ébattre dans les fonds marins, balançant joyeusement de gros jets d'encre et agitant mollement ses longs tentacules ventousés, sous les exclamations dégoûtées de mes camarades; Et je me souviens m'être dit à ce moment-là : "Quoi, c'est ça qu'on met dans la paëlla ?" Ce qui ne m'a pas empêché, à la paëlla suivante, de me battre avec mes frères pour obtenir le maximum de calamars...

J'aime donc ce mollusque céphalopode. De toutes les manières. Mais je ne suis pas mécontente de cette recette toute simple, toute rapide, et absolument délicieuse. En plus, saviez-vous qu'avec ses quatre-vingt cinq calories aux cent grammes, sa richesse en protéine et sa faible teneur en graisse saturée, non seulement c'est bon, mais ça l'est aussi pour ma ligne ! Alors pourquoi se priver ? Voici donc les :

LAMELLES D'ENCORNET TOUT JUSTE GRILLEES

Pour 4, il faut :

  • 600 g d'encornets (ou calamar, seiche, etc...)
  • une cuillère à soupe d'huile d'olive
  • un gros oignon (ou 2 petits)
  • une gousse d'ail
  • du persil ciselé
  • un peu de piment d'Espelette
  • sel et poivre

Trancher les encornets en lamelles d'un demi-centimètre environ.

Peler l'oignon et le découper en petits dés.

Dans une poêle, verser l'huile d'olive et y faire revenir quelques minutes l'ail et les oignons afin qu'ils dorent. Ajouter les lamelles d'encornet et cuire à feu moyen sans cesser de remuer. Saler et poivrer.

Au moment de servir (avec du riz blanc c'est parfait), saupoudrer d'une pincée de piment d'Espelette et répartir le persil ciselé.

 

Calamars grillés.jpg

 

Remarques :

  • J'ai réalisé la recette avec des oignons rouges, qui sont restés croquants : un délice
  • La cuisson se faisant très rapidement, rester toujours à côté afin de remuer sans cesse et de permettre aux encornets de dorer sans brûler.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

J'affectionne aussi ces mollusques ... et lorque je mange de la paêlla ... je récupére toujours ceux de ma fille qui n'aime pas !!

Écrit par : Alice | 01/10/2008

Répondre à ce commentaire

J'ai l'habitude de les manger en beignets que j'achète. Préparer de cette façon, c'est plus léger et digeste. J'aime beaucoup et une recette que je te copie.
Bisous, Doria

Écrit par : Doria | 01/10/2008

Répondre à ce commentaire

ça fait un moment que j'en ai pas mangé, ça me donne envie du coup là
bisous patricia

Écrit par : salwa | 01/10/2008

Répondre à ce commentaire

Je suis une grande adepte également, contente de ne pas être restée aux rondelles de calamars de la cantine toutes pas bonnes :)

Écrit par : mimosa | 01/10/2008

Répondre à ce commentaire

Oh ! Moi aussi, je suis comme toi, j'adore les calamars, encornets, supions... mais aussi tout le reste ; enfin tous les produits de la mer, ou des rivières d'ailleurs !
Bises, Marie

Écrit par : Marie Cuisine | 01/10/2008

Répondre à ce commentaire

C'est peut-être comme ça que les encornets sont les meilleurs, le tout est de ne pas trop les cuire.

Écrit par : Choupette | 02/10/2008

Répondre à ce commentaire

... sinon ils caoutchoutent ! Tu as tout à fait raison, Choupette.

Écrit par : Patricia | 02/10/2008

Répondre à ce commentaire

moi j'aime mais mon cher et tendre NON

Écrit par : Colette MARTINIC | 02/10/2008

Répondre à ce commentaire

et tu te souviens de tes cours de sciences de 5ème ?
chapeau jeune fille !
:)

Écrit par : dumè | 10/10/2008

Répondre à ce commentaire

Mais c'est parce que j'étais une élève très sérieuse et attentive ! ;-)

Écrit par : Patricia | 11/10/2008

Répondre à ce commentaire

Ces bêtes-là, il y a ceux qui détestent et ceux qui adorent. Moi, je suis dans le 2ème groupe mmmmmmmmmmmmmmmmmhhh rien que de voir cette superbe photo :-O!

Écrit par : marie.. | 11/10/2008

Répondre à ce commentaire

Sympa comme idée! je note!

Écrit par : lolo | 13/10/2008

Répondre à ce commentaire

Je suis fan de la bestiole aussi, que je pêche à l'occasion.
Je fais la même recette mais j'aimerais changer! Savez-vous la recette pour les faire en beignets?
Merci

Écrit par : cerva | 09/12/2008

Répondre à ce commentaire

C'est la plus belle ode aux calmars que j'aie lue de ma vie :-)

Écrit par : Martine la banlieusarde | 09/04/2010

Répondre à ce commentaire

Je suis très touchée ! ))

Écrit par : Patricia | 10/04/2010

Répondre à ce commentaire

bonjour,
je suis novice dans la préparation des encornets (etc...) et il y a des recettes qui les ébouillantes avant de les faire revenir à la poêle.
En tout cas je vais essayer
Merci

Écrit par : jemale | 07/04/2011

Répondre à ce commentaire

Les ébouillanter, ça ne me parle pas trop : cela risque de les durcir inutilement. Mais évidemment, si ce sont de TRÈS GROS calamars... peut-être.

Écrit par : Patricia | 07/04/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.