Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Entrées - Page 2

  • Que faire de Paul après le Mondial ? Ben, une salade !

    Imprimer Catégories : Entrées, Poissons

    Ça y est, le Mondial est terminé et laisse un chômeur de plus sur le carreau : Paul, le devin d'Oberhausen, le célèbre poulpe qui avait prédit, entres autres exploits, la victoire en finale de l'Espagne.

    Un chômeur de plus, disais-je... non ! Car en ces temps de restriction, il convient de faire des économies budgétaires et une indemnité de moins, c'est toujours ça de gagné. Quand en plus cela est bon...

    Je propose donc de célébrer Paul le Poulpe (et j'ajoute désormais une majuscule à son nom) à la manière des peuplades primitives : en le mangeant ! Quoi de plus honorifique que d'être dégusté avec bonheur ? Voici donc la :

    SALADE PAUL OU SALADE DE POULPE

    Pour 4, il faut :

    • 700 g de poulpe
    • 10 cl de vin blanc
    • un sachet de bouillon de coquillage (Ariaki, of course)
    • un oignon
    • une tomate
    • huile d'olive
    • vinaigre balsamique
    • quelques feuilles de basilic
    • sel et poivre

    Laver le ou les poulpes à l'eau claire. Couper la poche emplie de liquide jaunâtre (je ne sais pas et ne veux pas savoir ce que c'est !).

    Faire chauffer dans une casserole le vin blanc et 90cl d'eau. A ébullition, plonger le sachet de bouillon et les poulpes, couvrir et laisser cuire doucement pendant presque une heure.

    Égoutter et laisser refroidir.

    Couper la tomate en petits dés. Peler et couper l'oignon en petits cubes.

    Dans un saladier, mélanger une cuillère à soupe de vinaigre balsamique et trois cuillères à soupe d'huile d'olive. Saler et poivrer à convenance.

    Découper le poulpe en petits morceaux et bien l'imprégner de vinaigrette. Ajouter la tomate et l'oignon, bien mêler et laisser reposer à couvert au frais pendant deux heures au moins.

    Salade poulpe.jpg

    Remarques :

    • Ne vous laisser pas impressionner par l'animal, une fois lavé, il est très fréquentable !
    • Si vous n'avez pas les magiques bouillons, ajouter plein d'aromates ou faites le vôtre !
    • Et puis ne manquez pas d'aller revoir le cultissime film de Darroussin, du temps où Clotilde Courrau ne jouait pas les dames patronnesses...

    3 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Cake végétarien

    Imprimer Catégories : Entrées, Légumes

    J'aurais pu l'appeler "cake italien", "cake multicolore", que sais-je encore, j'ai choisi l'appellation "végétarienne" parce que, une fois n'est pas coutume, je n'y ai glissé ni jambon ni autre chorizo... Il est parfait pour l'été, dévore en un clin d'oeil et fait de très jolies tranches ! Voici donc mon :

    CAKE VEGETARIEN

    Pour 6-8, il faut :

    • 250 g de farine
    • un sachet de levure,
    • 4 oeufs
    • un verre de lait
    • un demi-verre d'huile d'olive
    • 200 g de tomates séchées
    • 50 g de graines de tournesol
    • 100 g d'olives noires décortiquées
    • des feuilles de basilic

    Préchauffer le four à 210°.

    Mélanger la farine et la levure, ajouter une pincée de sel et cesser les oeufs. Verser le lait et l'huile et mélanger longuement.

    Incorporer ensuite les olives, les tomates coupées en morceaux, les graines de tournesol que vous aurez torréfiées quelques instants avant et déchiquetez les feuilles de basilic.

    Verser dans un moule et enfourner à 180° pendant quarante à quarante-cinq minutes.

    Cake.jpg

    Remarques :

    • Vous pouvez remplacer les graines de tournesol par des pignons, mais ne ratez surtout pas l'étape du grillage à sec !
    • Choisissez de préférence des tomates séchées au rayon traiteur plutôt qu'en bocal : elles sont plus belles et plus grosses !
    4 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Le Triple C ou Cake crevettes-curcuma

    Imprimer Catégories : Entrées

    Eh oui, le curcuma, ce n'est pas seulement le "fortifiant pour les peines de coeur, onction pour les morts, espoir de renaissance", c'est aussi l'auxiliaire idéal pour vous rendre un cake (presque) classique complètement exotique, avec sa couleur jaune presque vert. La recette est inspirée des fameux cake de Sophie qu'on ne présente plus, mais j'ai enlevé ou remplacé un certain nombre de choses pour éviter l'éparpillement de papilles. Voici donc le triple C ou :

    CAKE CREVETTES-CURCUMA

    Pour 4, il faut :

    • 3 oeufs
    • 150 de farine
    • un sachet de levure
    • 8 cl d'huile
    • 13 cl de lait entier
    • 50 g de fromage râpé
    • 200 g de crevettes cuites décortiquées
    • 2 petits oignons frais
    • une cuillère à soupe d'herbes fraîches (persil, ciboulette, etc...)
    • une cuillère à soupe de curcuma

    Faire préchauffer le four à 200°.

    Mélanger les oeufs avec la farine, la levure et le curcuma.

    Incorporer peu à peu l'huile et le lait tièdi, puis le fromage et les oignons coupés très fins.

    Finir en intégrant les crevettes et les herbes et bien mélanger pour unifier le tout.

    Verser dans un moule non graissé mais anti adhésif et cuire pendant une cinquantaine de minutes à 180°.

    Cake crevette curcuma.jpg

    Remarques :

    • La recette a été "piochée" dans le magazine AVANTAGES du moi de Juin, parmi une huitaine d'autres.
    • A tenter avec des crevettes marinées...
    4 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Tiramisu au saumon et crème de wasabi

    Imprimer Catégories : Entrées

    Le mascarpone, pour tout vous dire, ce n'est pas trop mon truc. Je n'ai jamais jamais été une grande fan du tiramisu. Le côté hyper crémeux, limite dégoulinant, non, décidément, ce n'était ma tasse de thé... Du coup, j'ai été plutôt perplexe lorsqu'on m'a proposé de participer au concours de recette qu'organisait Galbani sur son site i-love-tiramisu.fr.

    En même temps, le challenge était intéressant. J'ai donc gambergé un moment sur ce mascarpone Galbani et j'ai fini par trouver une idée : j'allais aller vers le salé ! Foin de chocolat et autres fruits rouges, place au saumon ! Et pour relever la crème, ce serait wasabi ! Voici donc le :

    TIRAMISU AU SAUMON ET CREME DE WASABI

    Pour 4 grosses verrines ou 8 petites, il faut :

    • 2 pavés de saumon
    • un citron
    • une cuillère à soupe d'huile d'olive
    • quelques herbes aromatiques (ciboulette, persil, cerfeuil, échalote, basilic et thym) ou, plus simple, le mélange d'herbes pour salade Picard
    • du pain de mie
    • 50 cl de vodka
    • 300 g de mascarpone
    • 12,5 cl de crème fraîche
    • 2 g d'agar agar
    • 2 cuillères à café de wasabi
    • des oeufs de lump rouges
    • 2 blancs d'oeuf
    • sel et poivre

    Trancher les pavés de saumon en tout petits cubes de 5 milimètres. Les arroser du jus d'un demi-citron, d'une cuillère d'huile d'olive, d'une cuillère à café d'herbes aromatiques, saler et poivrer. Filmer et laisser reposer au moins une heure au réfrigérateur.

    Découper des cercles de mie de pain de la taille des verrines. En compter deux par verre (attention, penser à modifier le calibre si le verre n'a pas le même diamètre en haut et en bas...).

    Préparer la crème : faire bouillir la crème fraîche avec l'agar agar pendant une minute. Mélanger la crème avec le mascarpone, le wasabi, du sel et poivre et une cuillère à café d'oeufs de lump. Lorsque le mélange est bien lisse, incorporer les blancs battus en neige.

    Verser dans un bol la vodka et le jus d'un demi-citron.

    Monter le tiramisu : dans une verrine, déposer une tranche de pain de mie trempé dans le mélange vodka-citron ; recouvrir de dés de saumon ; napper de la crème au wasabi. Recommencer avec une tranche trempée comme la première, puis les dés de saumon et la crème. Si vous avez l'intention de démouler les verrines, comme sur la photo, terminer par une tranche de pain de mie trempée comme les autres.

    Laisser reposer au frais pendant trois heures au moins. Servir avec quelques oeufs de lump en décoration.

    tiramisu au saumon et wasabi.jpg
    Remarques :
    • Si vous avez l'intention de démouler les verrines, penser à filmer les récipients vides afin de faciliter le démoulage.
    • J'ai choisi d'utiliser de la crème de soja plutôt que de la véritable crème fraîche, afin d'alléger encore le tout...

    Article sponsorisé

    5 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Tarte des Gones

    Imprimer Catégories : Entrées

    Je vais rendre tout de suite à César ce qui lui appartient : l'idée de cette tarte n'est pas de moi ! Elle est le fruit d'un espionnage, non pas industriel mais gastronomique : je l'ai dégustée (ou sa petite soeur) dans un restaurant il y a quelques jours de cela. Ceci précisé, passons aux choses sérieuses.

    Je lisais dans le dernier ELLE un article intitulé : "Ne dites plus beurk !" et qui traitait de produits a priori détestables. je dis bien a priori, car personnellement, je n'aurais jamais rangé l'andouillette dans les produits détestables, quelle idée ! Je l'avoue, j'aime toutes les andouillettes, mais, en bonne lyonnaise, je reste une inconditionnelle de l'andouillette lyonnaise. Et lorsque je l'ai dégustée en quiche, je me suis demandée pourquoi je n'y avais pas pensé plus tôt !

    « L’andouillette n’est pas un engin de mort. Grillée, elle ne compte pas plus de 300 calories, moins que du boudin, du jambon cru ou du saucisson sec", affirme Christian MILLAU dans son Dictionnaire amoureux de la gastronomie. Autant dire que je vous propose un plat presque light ! Voici donc la :

    TARTE DES GONES

    Pour 6, il faut :

    • 200 g de farine
    • 100 g de beurre demi-sel à température ambiante
    • 2 andouillettes
    • une brique de crème fleurette
    • 2 oeufs
    • une cuillère à soupe d'huile
    • 10 g de beurre
    • de la noix de muscade

    Préparer la pâte brisée en émiettant le beurre et la farine. Ajouter un demi-verre d'eau pour obtenir la consistance d'une boule. Laisser reposer au frais.

    Ôter la peau des andouillettes et les couper grossièrement en rondelle.

    Faire chauffer l'huile et le beurre. Lorsque ces derniers sont chauds, faire revenir les andouillettes pendant une bonne dizaine de minutes en remuant sans cesse afin qu'elles s'émiettent et deviennent légèrement croustillantes.

    Préchauffer le four à 200°.

    Étaler la pâte et déposer dessus les morceaux d'andouillette.

    Battre dans un bol deux oeufs et la crème fraîche. Ajouter un peu de noix de muscade râpée. Verser l'appareil sur le fond et enfourner pour trente minutes en baissant le four à 180°.

    Servir avec une salade, assaisonnée d'une vinaigrette à la moutarde en grain.

    tarte des gones.jpg

    Remarques :

    • Servir bien chaud, sinon, cela pourrait être indigeste.
    • Ne pas assaisonner l'appareil de la tarte, l'andouillette l'étant suffisamment.

    Inspiration : Le Restaurant, 9 bis avenue de la Gare, 69800 ST PRIEST - 04 78 21 14 43

    10 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Salade de sarrasin kacha

    Imprimer Catégories : Entrées

    Le sarrasin, vous pouvez le trouver grillé ou non. On appelle kacha les grains de sarrasin grillés et, à en croire SAVEURS, la kacha est très répandue dans les pays slaves.

    Pour ma part, j'ai découvert récemment ces graines de sarrasin. Auparavant, pour moi, le sarrasin, c'était les galettes ! Et le magique de la chose, c'est que les graines de sarrasin ont exactement la MÊME odeur que les crêpes du même nom. Un parfum que je trouve personnellement délicieusement appétissant...

    Mon problème, avec le sarrasin-graine, c'était de trouver une recette qui mette vraiment en valeur ses parfums uniques. Je crois que c'est fait avec cette recette... Voici donc la :

    SALADE DE SARRASIN KACHA

    Pour 4, il faut :

    • 200 g de kacha
    • 4 tranches de jambon cru
    • 3 cuillères àn soupe de vinaigre de cidre
    • 3 cuillères à soupe d'huile de noix
    • une cuillère à café de miel d'acacia

    Porter à ébullition une grande quantité d'eau salée et y faire cuire le sarrasin grillé pendant quatre minutes. Égoutter et rincer sous l'eau fraîche.

    Couper le jambon cru en lamelles.

    Préparer la vinaigrette en mélangeant le miel, le vinaigre et l'huile.

    Dans un saladier, verser la kacha, le jambon cru et arroser de vinaigrette. Bien remuer et laisser au frais au moins deux heures.

    Avant de servir, goûter pour rectifier l'assaisonnement éventuel.

    salade sarrasin kacha.jpg

    Remarques :

    • On peut y ajouter des dés de tomates, mais attendre le dernier moment pour ne pas détremper la salade.
    • Succulent aussi le lendemain, quand les parfums se sont encore développés...
    5 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Cake courgette-olives-pistaches

    Imprimer Catégories : Entrées

    Pas une semaine ne passe sans que nous ne mangions des courgettes. Que dis-je : sans que nous ne mangions plusieurs fois des courgettes serait plus juste. En clafoutis, en gratin, en flan, ou tout simplement poêlées, les recettes ne manquent pas. Reste cette question : que faire lorsqu'il vous reste seulement quelques cuillères à soupe de courgette au fond de votre plat ? La réponse s'impose d'elle même : un cake ! Voici donc le :

    CAKE COURGETTE-OLIVE-PISTACHE

    Pour 6 personnes, il faut :

    • 250 g de farine
    • un sachet de levure chimique
    • une cuillère à café de sel
    • un demi-verre de lait
    • un demi-verre d'huile d'olive
    • 100 g d'olives noires
    • 50 g de pistache décortiquées
    • une courgette coupée en lamelles et poêlée
    • 70 g de parmesan
    • 4 oeufs

    Faire préchauffer le four à 190°(th 6).

    Mélanger dans un saladier la farine, la levure, le parmesan râpé, le sel, l'huile, le lait et les oeufs. Travailler pour obtenir une pâte onctueuse.

    Ajouter les olives et les courgettes. Mélanger encore.

    Faire revenir les pistaches dans une poêle avec un petit peu d'huile d'olive et les incorporer à la pâte.

    Verser la préparation dans un moule. Laisser cuire au moins cinquante minutes, voire plus.

    Cake courgette-olives-pistaches.jpg

    Remarques :

    • Si vous n'avez pas de "restes" de courgette, vous pouvez faire revenir votre courgette dans la poêle qui aura torréfié les pistaches : saveur garantie !
    • Il se conserve quatre jours : idéal pour un repas, il finira en bouchées apéritives, une vraie recette de fainéante !
    • Un truc trouvé dans Régal : plus vous "battez" longtemps votre pâte à cake, plus elle sera légère, alors... à vos fouets !

    D'autres recettes de cakes salés : le cake épinard-crevette, le cake à la betterave, le cake à la tapenade et aux lardons fumés, le cake au pesto. Plus d'autres dans la rubrique légumes : tapez "courgette" en tag.

    8 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Rouleaux de printemps pour bonne résolution

    Imprimer Catégories : Entrées

    Me voici de retour de Grèce, toute bronzée, toute nouvelle quadragénaire et... avec trois kilos de plus ! Vous me direz, c'est le poids des années. Ou encore que l'avantage d'être bronzée, ça amincit. Ou plus lucidement qu'avec un régime crétois amélioré (2 litres d'huile d'olive en quinze jours, des litres de rosé qu'on ne compte plus et des monstrueuses assiettes de calamars frits), il ne fallait pas s'attendre à des miracles...

    Du coup, c'est, avec le retour de vacances, le retour des bonnes résolutions : régime sec et petits plats très petits !

    Oui mais... light ne veut pas dire tristoune ! Parce que dans ce cas, je retourne illico au rosé, aux olives (noires, ce sont les plus riches) et aux tartines de tarama ! Voici donc du léger, du facile (quand on a pigé le truc de l'enroulement) et du nourrissant quand même. Voici donc les :

    ROULEAUX DE PRINTEMPS EXTRA LIGHT

    Pour 4, il faut :

    • 8 galettes de riz
    • une salade
    • 24 crevettes
    • un paquet de vermicelles de riz

    Faire cuire les vermicelles suivant les indications du paquet.

    Décortiquer les crevettes et les couper en deux dans le sens de la longueur.

    Mouiller un torchon et le déposer sur le plat de travail.

    Placer sous l'eau une galette de riz et la déposer sur le torchon. Bien l'imbiber d'eau.

    Poser au premier tiers de la feuille deux demi-crevettes, recouvrir de salade, de deux autres demi-crevettes, de vermicelles et de salade.

    Rabattre le tiers vierge de la feuille sur le tout et faire un demi-tour. Déposer deux autres demi-crevettes. Rabattre les bords de la feuilles et continuer d'enrouler en serrant légèrement le tout.

    Déposer sur un linge humide au fur et à mesure.

    Conserver au réfrigérateur, enveloppé dans le linge humide.

    Rouleaux de printemps.jpg
    Remarques :
    • A déguster avec de la sauce, bien sûr !
    • C'est léger au niveau calories, goûteux et ça se fait en un clin d'oeil !
    • Et vous pouvez varier les garnitures...
    12 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Salade de pommes de terre aux poissons fumés

    Imprimer Catégories : Entrées

    C'est une salade toute fraîche. Une de ces salades qui gagnent à être préparées à l'avance, parce que les arômes s'y développent davantage. Légère, parce que yaourt et ciboulette. Et qui peut facilement constituer un déjeuner. La salade parfaite, en somme. Voici donc la :

    SALADE DE POMMES DE TERRE AUX POISSONS FUMES

    Pour 4, il faut :

    • 5 ou 6 pommes de terre
    • un yaourt
    • une cuillère à café de wasabi
    • une botte de ciboulette
    • 200 g de poissons fumés divers (pour ma part, saumon, marlin et flétan)

    Cuire les pommes de terre avec la peau. Les refroidir et les peler. Les découper en rondelles.

    Préparer la sauce en mélangeant une bonne cuillerée à café de wasabi dans les deux tiers d'un yaourt nature (maison, c'est encore mieux)

    Laver la ciboulette et la couper dans la sauce ainsi constituée.

    Couper les poissons fumés en petits morceaux et, dans un saladier, mélanger pommes de terre, poissons et sauce. Laisser reposer au moins deux heures, une nuit c'est parfait !

    Vous pouvez saler et poivrer, mais goûter avant : les poissons fumés sont salés.

    Servir bien frais.

    salade pomme de terre poissons fumés.jpg

    Remarques :

    • Vous pouvez mettre davantage de wasabi, mais attention à ne pas "étouffer" la ciboulette.
    • Choisissez des poissons fumés de différentes couleurs, c'est plus joli !
    8 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Salade pan'tomate

    Imprimer Catégories : Entrées

    "Il fait trop chaud pour travailler..." Vous rappelez-vous ce slogan qui fit les beaux jours d'un citron pressé en bouteille ? C'est à peu près mon sentiment, ces jours-ci. N'empêche, il faut bien manger. Du vite prêt, sans trop de déplacement ni avoir trop chaud. D'où cette salade, fraîche, fraîche, fraîche. Et comme, de surcroît, elle utilise du pain sec, inutile de sortir en acheter du frais... Voici donc la :

    SALADE PAN'TOMATE

    Pour 4, il faut :

    • 4 à 6 belles tomates bien mûres
    • quelques tranches de pain sec
    • un oignon frais
    • des feuilles de basilic
    • de l'huile d'olive
    • sel et poivre

    Laver et couper en dés les tomates. Peler et couper en petits morceaux l'oignon.

    Disposer les tomates et l'oignon dans un saladier, saler, poivrer et arroser d'huile d'olive. Laisser reposer deux heures au réfrigérateur.

    Couper le pain en cubes. Laver et ciseler le basilic.

    Ajouter le pain et le basilic aux tomates qui ont commencé à rendre du jus. Bien mélanger pour imprégner le pain, rajouter encore une lichette d'huile d'olive et remettre au réfrigérateur une heure minimum.

    Servir très frais.

    pan tomate.jpg

    Remarques :

    • Préparez-vous aux remarques du genre "c'est quoi ce truc blanc ? du PAIN ???"
    • Mais pensez à prévoir suffisamment de croûtons car je vous garantie que le pain imbibé d'huile d'olive et de jus de tomate, c'est à se damner !
    7 commentaires Pin it! Lien permanent