Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Entrées - Page 3

  • Salade de sarrasin kacha

    Imprimer Catégories : Entrées

    Le sarrasin, vous pouvez le trouver grillé ou non. On appelle kacha les grains de sarrasin grillés et, à en croire SAVEURS, la kacha est très répandue dans les pays slaves.

    Pour ma part, j'ai découvert récemment ces graines de sarrasin. Auparavant, pour moi, le sarrasin, c'était les galettes ! Et le magique de la chose, c'est que les graines de sarrasin ont exactement la MÊME odeur que les crêpes du même nom. Un parfum que je trouve personnellement délicieusement appétissant...

    Mon problème, avec le sarrasin-graine, c'était de trouver une recette qui mette vraiment en valeur ses parfums uniques. Je crois que c'est fait avec cette recette... Voici donc la :

    SALADE DE SARRASIN KACHA

    Pour 4, il faut :

    • 200 g de kacha
    • 4 tranches de jambon cru
    • 3 cuillères àn soupe de vinaigre de cidre
    • 3 cuillères à soupe d'huile de noix
    • une cuillère à café de miel d'acacia

    Porter à ébullition une grande quantité d'eau salée et y faire cuire le sarrasin grillé pendant quatre minutes. Égoutter et rincer sous l'eau fraîche.

    Couper le jambon cru en lamelles.

    Préparer la vinaigrette en mélangeant le miel, le vinaigre et l'huile.

    Dans un saladier, verser la kacha, le jambon cru et arroser de vinaigrette. Bien remuer et laisser au frais au moins deux heures.

    Avant de servir, goûter pour rectifier l'assaisonnement éventuel.

    salade sarrasin kacha.jpg

    Remarques :

    • On peut y ajouter des dés de tomates, mais attendre le dernier moment pour ne pas détremper la salade.
    • Succulent aussi le lendemain, quand les parfums se sont encore développés...
    5 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Cake courgette-olives-pistaches

    Imprimer Catégories : Entrées

    Pas une semaine ne passe sans que nous ne mangions des courgettes. Que dis-je : sans que nous ne mangions plusieurs fois des courgettes serait plus juste. En clafoutis, en gratin, en flan, ou tout simplement poêlées, les recettes ne manquent pas. Reste cette question : que faire lorsqu'il vous reste seulement quelques cuillères à soupe de courgette au fond de votre plat ? La réponse s'impose d'elle même : un cake ! Voici donc le :

    CAKE COURGETTE-OLIVE-PISTACHE

    Pour 6 personnes, il faut :

    • 250 g de farine
    • un sachet de levure chimique
    • une cuillère à café de sel
    • un demi-verre de lait
    • un demi-verre d'huile d'olive
    • 100 g d'olives noires
    • 50 g de pistache décortiquées
    • une courgette coupée en lamelles et poêlée
    • 70 g de parmesan
    • 4 oeufs

    Faire préchauffer le four à 190°(th 6).

    Mélanger dans un saladier la farine, la levure, le parmesan râpé, le sel, l'huile, le lait et les oeufs. Travailler pour obtenir une pâte onctueuse.

    Ajouter les olives et les courgettes. Mélanger encore.

    Faire revenir les pistaches dans une poêle avec un petit peu d'huile d'olive et les incorporer à la pâte.

    Verser la préparation dans un moule. Laisser cuire au moins cinquante minutes, voire plus.

    Cake courgette-olives-pistaches.jpg

    Remarques :

    • Si vous n'avez pas de "restes" de courgette, vous pouvez faire revenir votre courgette dans la poêle qui aura torréfié les pistaches : saveur garantie !
    • Il se conserve quatre jours : idéal pour un repas, il finira en bouchées apéritives, une vraie recette de fainéante !
    • Un truc trouvé dans Régal : plus vous "battez" longtemps votre pâte à cake, plus elle sera légère, alors... à vos fouets !

    D'autres recettes de cakes salés : le cake épinard-crevette, le cake à la betterave, le cake à la tapenade et aux lardons fumés, le cake au pesto. Plus d'autres dans la rubrique légumes : tapez "courgette" en tag.

    8 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Rouleaux de printemps pour bonne résolution

    Imprimer Catégories : Entrées

    Me voici de retour de Grèce, toute bronzée, toute nouvelle quadragénaire et... avec trois kilos de plus ! Vous me direz, c'est le poids des années. Ou encore que l'avantage d'être bronzée, ça amincit. Ou plus lucidement qu'avec un régime crétois amélioré (2 litres d'huile d'olive en quinze jours, des litres de rosé qu'on ne compte plus et des monstrueuses assiettes de calamars frits), il ne fallait pas s'attendre à des miracles...

    Du coup, c'est, avec le retour de vacances, le retour des bonnes résolutions : régime sec et petits plats très petits !

    Oui mais... light ne veut pas dire tristoune ! Parce que dans ce cas, je retourne illico au rosé, aux olives (noires, ce sont les plus riches) et aux tartines de tarama ! Voici donc du léger, du facile (quand on a pigé le truc de l'enroulement) et du nourrissant quand même. Voici donc les :

    ROULEAUX DE PRINTEMPS EXTRA LIGHT

    Pour 4, il faut :

    • 8 galettes de riz
    • une salade
    • 24 crevettes
    • un paquet de vermicelles de riz

    Faire cuire les vermicelles suivant les indications du paquet.

    Décortiquer les crevettes et les couper en deux dans le sens de la longueur.

    Mouiller un torchon et le déposer sur le plat de travail.

    Placer sous l'eau une galette de riz et la déposer sur le torchon. Bien l'imbiber d'eau.

    Poser au premier tiers de la feuille deux demi-crevettes, recouvrir de salade, de deux autres demi-crevettes, de vermicelles et de salade.

    Rabattre le tiers vierge de la feuille sur le tout et faire un demi-tour. Déposer deux autres demi-crevettes. Rabattre les bords de la feuilles et continuer d'enrouler en serrant légèrement le tout.

    Déposer sur un linge humide au fur et à mesure.

    Conserver au réfrigérateur, enveloppé dans le linge humide.

    Rouleaux de printemps.jpg
    Remarques :
    • A déguster avec de la sauce, bien sûr !
    • C'est léger au niveau calories, goûteux et ça se fait en un clin d'oeil !
    • Et vous pouvez varier les garnitures...
    12 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Salade de pommes de terre aux poissons fumés

    Imprimer Catégories : Entrées

    C'est une salade toute fraîche. Une de ces salades qui gagnent à être préparées à l'avance, parce que les arômes s'y développent davantage. Légère, parce que yaourt et ciboulette. Et qui peut facilement constituer un déjeuner. La salade parfaite, en somme. Voici donc la :

    SALADE DE POMMES DE TERRE AUX POISSONS FUMES

    Pour 4, il faut :

    • 5 ou 6 pommes de terre
    • un yaourt
    • une cuillère à café de wasabi
    • une botte de ciboulette
    • 200 g de poissons fumés divers (pour ma part, saumon, marlin et flétan)

    Cuire les pommes de terre avec la peau. Les refroidir et les peler. Les découper en rondelles.

    Préparer la sauce en mélangeant une bonne cuillerée à café de wasabi dans les deux tiers d'un yaourt nature (maison, c'est encore mieux)

    Laver la ciboulette et la couper dans la sauce ainsi constituée.

    Couper les poissons fumés en petits morceaux et, dans un saladier, mélanger pommes de terre, poissons et sauce. Laisser reposer au moins deux heures, une nuit c'est parfait !

    Vous pouvez saler et poivrer, mais goûter avant : les poissons fumés sont salés.

    Servir bien frais.

    salade pomme de terre poissons fumés.jpg

    Remarques :

    • Vous pouvez mettre davantage de wasabi, mais attention à ne pas "étouffer" la ciboulette.
    • Choisissez des poissons fumés de différentes couleurs, c'est plus joli !
    8 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Salade pan'tomate

    Imprimer Catégories : Entrées

    "Il fait trop chaud pour travailler..." Vous rappelez-vous ce slogan qui fit les beaux jours d'un citron pressé en bouteille ? C'est à peu près mon sentiment, ces jours-ci. N'empêche, il faut bien manger. Du vite prêt, sans trop de déplacement ni avoir trop chaud. D'où cette salade, fraîche, fraîche, fraîche. Et comme, de surcroît, elle utilise du pain sec, inutile de sortir en acheter du frais... Voici donc la :

    SALADE PAN'TOMATE

    Pour 4, il faut :

    • 4 à 6 belles tomates bien mûres
    • quelques tranches de pain sec
    • un oignon frais
    • des feuilles de basilic
    • de l'huile d'olive
    • sel et poivre

    Laver et couper en dés les tomates. Peler et couper en petits morceaux l'oignon.

    Disposer les tomates et l'oignon dans un saladier, saler, poivrer et arroser d'huile d'olive. Laisser reposer deux heures au réfrigérateur.

    Couper le pain en cubes. Laver et ciseler le basilic.

    Ajouter le pain et le basilic aux tomates qui ont commencé à rendre du jus. Bien mélanger pour imprégner le pain, rajouter encore une lichette d'huile d'olive et remettre au réfrigérateur une heure minimum.

    Servir très frais.

    pan tomate.jpg

    Remarques :

    • Préparez-vous aux remarques du genre "c'est quoi ce truc blanc ? du PAIN ???"
    • Mais pensez à prévoir suffisamment de croûtons car je vous garantie que le pain imbibé d'huile d'olive et de jus de tomate, c'est à se damner !
    7 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Salade de pâtes aux fruits de mer

    Imprimer Catégories : Entrées

    Avec la chaleur vient l'envie de salades à la fois fraîches et complètes, jamais meilleures que lorsqu'elles ont été préparées le matin et que les ingrédients ont eu le temps de communier entre eux toute la journée. Arrive le soir et le plaisir de s'attabler : tout est prêt, il ne reste plus qu'à déguster... Voici donc la :

    SALADE DE PÂTES AUX FRUITS DE MER

    Pour 4, il faut :

    • 250 g de pâtes
    • 250 g de cocktail de fruits de mer (noix de Saint-Jacques, têtes et pattes de calmar blanchies, crevettes cuites décortiquées et moules cuites décoquillées)
    • une tomate
    • quelques oignons frais
    • une demi-cuillère à café de moutarde
    • deux cuillères à café de jus de citron
    • quatre cuillères à café d'huile d'olive
    • Faire cuire les pâtes.

    Décongeler le cocktail de fruits de mer, si besoin est, dans un court-bouillon pour poisson.

    Couper en petits dés la tomate et les oignons.

    Égoutter les pâtes, les passer sous l'eau avant de les mettre dans un saladier. Ajouter la sauce réalisée avec la moutarde, le citron et l'huile d'olive.

    Après avoir bien imbibé les pâtes, ajouter la tomate, les oignons et les fruits de mer. Mélanger de nouveau et laisser au réfrigérateur jusqu'au moment de servir.

    Saler et poivrer si besoin.

    salade.jpg

    Remarques :

    • J'avais utilisé des pâtes au curry (d'où la couleur étrange), mais des pâtes nature ou aux légumes feront parfaitement l'affaire !
    • C'est la parfaite salade des fonds de placard...
    • le cocktail de 4 fruits de mer est tout droit sorti de chez Picard - qui a dit "comme d'habitude" ?
    10 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Foie gras à la gelée de porto et au sel de l'Himalaya

    Imprimer Catégories : Entrées

    J'avais déjà eu l'occasion de vous parler des produits Eric Bur, à l'occasion de mon fondant au chocolat et graines de lavande. Cette fois-ci, ce n'est plus un, mais deux produits que j'ai testé ensemble ! Mais oui, soyons fous !

    J'avais choisi de servir en entrée (avant le couscous dont je vous ai déjà parlé...) un des fameux foies gras de la famille DELEST, celui de la ferme Darrigade. Et pour accompagner ledit foie gras, pour changer des chutneys et autres confitures de fugue, j'ai décidé de tester ce pot de gelée au porto Eric Bur. Mal m'en a pris : car si le foie gras, comme d'habitude, faisait l'unanimité, ce fut loin d'être le cas de la gelée. Fade, sans goût, d'une texture à la fois molle et gélatineuse, bref, le néant !

    Alors, comme je ne voulais pas en laisser mes invités sur cette note discordante, et tâchant de confirmer l'adage célèbre selon lequel "il faut toujours laisser sa chance aux produits) j'ai sorti l'autre arme secrète : le sel rose de l'Himalaya, toujours de chez Eric Bur. Et là, ouf ! Il a fait un tabac ! Les gens ont adoré le sentir craquer sous la dent, dégageant un parfum unique, bien loin des senteurs iodées auxquelles nous sommes coutumiers, qui se mêlait parfaitement à la douceur du foie gras.

    foie gras.jpg

    Après, nous sommes passés au couscous, mais ça, je vous l'ai déjà raconté... Quant au dessert, ce sera pour la prochaine fois ! (ça, c'est du teasing, non ?)

    5 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Rouleaux de coppa à la Romaine

    Imprimer Catégories : Entrées

    Finalement, c'est fou ce qu'elle m'a inspiré, cette salade Romaine ! Parce que les crostinis, c'est bien joli, mais je me suis dit qu'on pouvait sans doute aller voir plus loin. Du genre... salade cuite ! Et là, je suis allée faire un tour du côté de l'incontournable Cuillère d'argent, et je suis tombée sur une recette dont je me suis inspirée... pour mieux la détourner ! Voici donc les :

    ROULEAUX DE COPPA A LA ROMAINE

    Pour 4, il faut :

    • une petite laitue ou un sachet de Romaine
    • 10 tranches de coppa
    • 20 g de beurre demi-sel
    • une échalote
    • 15 cl de bouillon de volaille

    Émincer finement la salade.

    Déposer sur une tranche de coppa de la salade émincée, enrouler la tranche autour et fermer par un cure-dent. Former huit rouleaux.

    Faire chauffer la moitié du beurre et y faire revenir le reste de salade émincé, l'échalote hachée et les deux dernières tranches de coppa coupées en petits morceaux.

    Lorsque l'ensemble est bien "confit", ajouter (délicatement) les rouleaux de coppa et les faire dorer en les retournant souvent.

    Verser sur l'ensemble le bouillon de volaille et laisser mijoter dix minutes.

    Saler si besoin et refaire cuire à feu vif quelques minutes.

    Servir arrosé de jus de cuisson.

    rouleau coppa romaine.jpg

     

    Remarques :

    • Nous sommes très loin de la recette originale, je le précise tout de suite : pas de pancetta, pas de salade ébouillantée, pas de carotte, pas de salade dans le bouillon, bref, ceci est ma création !
    • ... qui a beaucoup plu à la maison et que je me réserve de refaire dès que j'aurai quelques feuilles de salade un peu passées qui traînent...

    5 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Crostini sur sa salade romaine pour le concours de recettes BONDUELLE

    Imprimer Catégories : Entrées

    J'en vois déjà certains sourire, voire s'indigner. "Quoi ? une recette avec de la salade en sachet ? - pour une pro de la salade bio, elle fait fort !"

    Oui mais... D'abord je n'ai pas toujours connu l'AMAP. Ensuite il fut un temps où je n'ai pas toujours eu le temps d'acheter des salades, de les nettoyer et de les trier. Enfin il fut un temps où je n'étais pas quatre à table, mais un peu toute seule, et dans ces moments, je vous assure que la salade en sachet m'était bien utile.

    Surtout que là, je ne vais pas vous parler de n'importe quelle salade en sachet, mais de la nouveauté de Bonduelle : la laitue Romaine. La belle idée que voilà, et la jolie salade ! Toute fraîche, toute croquante et... drôlement appétissante. Et comme BONDUELLE organise un grand concours autour de cette salade sur son blog, j'ai commencé à me décarcasser pour trouver des recettes "qui changent".

    Au fait, allez- vous - encore - me dire, pourquoi vouloir participer au concours la Romana Vita ? Ben.... parce qu'il y a trois week end à Rome à gagner, pardi ! Je vous explique rapidement l'affaire : du 4 au 31 mai 2009, Bonduelle organise sur son site un concours de création de recette à base de laitue romaine appelé "Vita Romana". La laitue romaine, c'est cette salade qui se déguste aussi bien crue que cuite et d'ailleurs les deux recettes que je vais vous proposer iront dans ce sens. Pour participer, il faut imaginer sa recette et la déposer sur le site www.bonduelle.fr. La recette sera évaluée selon plusieurs critères, tels que l'utilisation culinaire de la Romaine, l'originalité de la recette, ses qualités gustatives, nutritionnelles et sa présentation finale. Début juin, un jury désignera les heureux gagnants de trois week end à Rome (comme dirait Etienne) et dix coffrets de cours de cuisine. De plus, les mille premiers participants recevront un livret de recettes autour de la Romaine. Pour multiplier mes chances, j'ai imaginé deux recettes autour de la Romaine et voici donc la première :

    CROSTINI SUR SA SALADE ROMAINE

    Pour 4, il faut :

    • un sachet de Laitue romaine
    • une douzaine d'olives noires
    • 4 petits rocamadours
    • 8 tranches de coppa
    • une gousse d'ail
    • une tomate
    • une cuillère à soupe de citron
    • Huile d'olive
    • de l'origan

    Trancher le pain en 4 tronçons d'une douzaine de centimètres, puis couper en deux chaque tronçon.

    Frotter la surface avec la gousse d'ail puis avec la tomate coupée en deux.

    Déposer sur le pain deux tranches de coppa et un rocamadour coupé en deux.

    Saupoudrer d'un filet d'huile d'olive et d'origan.

    Enfourner en position "grill" pendant une bonne dizaine de minutes.

    Pendant ce temps, préparer la salade en découpant la tomate en petits cubes et les olives en rondelles. Ajouter la salade Romaine.

    Préparer la vinaigrette en mélangeant le citron avec trois cuillères à soupe d'huile d'olive et quelques pincées d'origan.

    Mélanger et présenter les crostinis chauds sur le lit de salade.

    crostini salade romaine.jpg

    Remarques :

    • Les rocamadours sont de petits fromages de chèvre extra fondants. Pas très italiens, je vous l'accord, mais délicieusement parfumés !
    • Vous pouvez toujours tenter le coup avec de la mozzarelle, mais ce sera plus fade !

    Article sponsorisé

    6 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Salade de lentilles aux poissons fumés

    Imprimer Catégories : Entrées

    Nous le savons, nous l'avons lu, et on nous l'a redit : les lentilles, c'est bon pour la santé ! Parce que la lentille est une légumineuse qui ne contient quasiment pas de graisses. Elle est donc légère(89 kcal/100 g) mais aussi pleine de glucides complexes, qui permettent de rassasier efficacement et d'éviter les petites fringales entre les repas. de surcroît,la lentille bat des records d'apport en minéraux très diversifiés, des éléments dont on manque souvent, et surtout en fer (3,3 mg/100 g). Minéral anti-anémique, il permet de garder tonus et énergie et de mieux résister aux infections. Enfin, un bon plat de lentilles reste l'un des moyens les plus efficaces de combattre les problèmes de transit paresseux : 100 g seulement fournissent 8 g de fibres, soit un bon tiers des besoins quotidiens recommandés.

    Bon, tout ça, c'est pour la bonne conscience. Parce que moi, je vous avoue volontiers que ce que je préfère souvent dans les lentilles, c'est... le petit salé qui va avec ! Et que là, bon...reconnaissons... qu'on n'est plus tellement dans le light ! Mais cela va changer, je vous l'assure ! Avec LA salade que je vais vous proposer aujourd'hui : plus de charcuterie pour accompagner les lentilles mais du poisson fumé ! Ah ! Si ça, ce n'est pas de la nourriture santé ! Surtout que ce ne sont que des poissons bons pour nous : saumon, flétan, marlin, autrement dit le "trio de poissons fumés en émincés" de chez Picard... Voici donc la :

    SALADE DE LENTILLES AUX POISSONS FUMES

    Pour 4, il faut :

    • 240 g de lentilles vertes
    • 2 feuilles de laurier
    • un brin de thym
    • 5 petits oignons frais (ou moins, ou plus, selon votre goût)
    • 150 g de poissons fumés (saumon, flétan et marlin)
    • quelques tomates cerise
    • une cuillère à soupe de la sauce gravlax d'IKEA, à l'aneth, ou le cas échéant de la moutarde douce
    • une cuillère à soupe de jus de citron vert
    • 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
    • sel et poivre

    Faire cuire les lentilles après les avoir rincées dans trois fois leur volume d'eau (où vous aurez ajouté les feuilles de laurier et le thym), pendant vingt à trente minutes. Les égoutter et les réserver.

    Éplucher et émincer les oignons. Couper les poissons en petits dés. Dans un saladier, mélanger oignons, poissons et lentilles.

    Préparer la sauce en mêlant la sauce gravlax (ou moutarde douce), le jus de citron vert et l'huile d'olive. Verser sur les lentilles.

    Bien imprégner la salade de sa sauce et laisser reposer au moins une demi-journée.

    Au moment de servir, ajouter des tomates cerise coupées et saler et poivrer éventuellement.

    salade lentilles poissons fumés.jpg

    Remarques :

    • J'ai utilisé des lentilles bio.
    • Plus cette salade "attend", meilleure elle est !
    7 commentaires Pin it! Lien permanent