Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Entrées - Page 7

  • Terrine de crabe à l'avocat

    Imprimer Catégories : Entrées

    Chose promise, chose due ! Après avoir appâté la galerie avec mes accompagnements d'apéritifs (feuilletés et boudin déguisé), voici l'entrée (piquée dans le Femme actuelle de la semaine dernière) servie aujourd'hui pour le repas d'anniversaire de Sacha, la :

    TERRINE DE CRABE A L'AVOCAT

    Pour 12 personnes, il faut :

    • 900 g de chair de crabe cuite
    • 5 gros avocats (ou 8 petits)
    • 3 oranges
    • 4 citrons verts
    • 5 feuilles de gélatine
    • Tabasco
    • Sauce de soja
    • sel et poivre

    Pour la vinaigrette :

    • 8 cuillères à soupe de jus d'orange
    • 4 cuillères à soupe de sauce de soja
    • 4 cuillères à soupe de moutarde
    • 8 cuillères à soupe d'huile d'olive

    Egoutter le crabe et émietter sa chair. L'assaisonner de quelques cuillères de sauce soja.

    Mixer la chair de 6 avocats avec le jus de 4 citrons verts. Assaisonner de sel, de poivre et de Tabasco.

    Faire chauffer le jus de l'orange et y fondre la gélatine que vous aurez ramolli préalablement dans un peu d'eau froide et pressée entre vos mains.

    Verser le jus d'orange tiédi dans la purée d'avocat.

    Couper les deux avocats restants en petits dés que vous arroserez de jus de citron en attendant le montage de la terrine.

    Tapisser un moule à cake de film fraîcheur et y verser une couche de purée d'avocat. Déposer quelques dés d'avocat puis une couche de chair de crabe. Recommencer avec la purée, les dés, le crabe, deux fois.

    Finir par une couche de purée. Filmer le dessus et mettre au frais pendant trois heures au moins.

    Servir la terrine accompagnée de sa vinaigrette...

    anniversaire_sacha_009

    Remarque : les miettes de crabe restent miettes, il est donc prudent de servir délicatement, en faisant basculer la tranche sur une spatule et en la déposant doucement dans l'assiette. Sinon... c'est un puzzle de miettes de crabe et purée d'avocat !

    Version imprimable : TERRINE_DE_CRABE_A_L.doc

    8 commentaires Pin it! Lien permanent
  • La quiche de mon mari

    Imprimer Catégories : Entrées

    Eh oui, je poursuis dans l'exploitation des talents culinaires de ma famille. Après Les coquilles Saint-Jacques à la manière de ma maman, Les rognons à la façon de mon père, La Potée de ma belle-mère, La torta de Sandrine, voici la spécialité de mon époux : la quiche.

    Je dois reconnaître qu'il fait une des meilleures, si ce n'est la meilleure, quiches que je connaisse. Bon évidemment, c'est moi qui fais la pâte... Evidemment, c'est moi qui ramasse les coquilles d'oeufs pour les jeter à la poubelle, qui range le lait et le gruyère, l'emballage du jambon... Mais bon, l'essentiel est là : sa quiche est excellente ! Et comme je suis d'humeur partageuse, je vous propose :

    LA QUICHE DE MON MARI

    Il faut , pour 6 personnes :

    Pour la pâte brisée :

    • 250 g de farine
    • 125 g de beurre demi-sel
    • un verre d'eau

    Pour l'appareil à quiche :

    • 200 g de jambon coupé en dés - ou 100 g de jambon, 100 g de lard - ou 200 g de lard (en fait ça dépend de l'intérieur du frigo...)quiche_003
    • un pot de crème fraîche ou une petite brique de crème fleurette
    • un ou deux oeufs
    • sel, poivre
    • 100 g de gruyère râpé

    Préparer la pâte en émiettant avec les doigts le beurre dans la farine. Lorsque l'ensemble a pris la consistance de la semoule, ajouter le verre d'eau d'un coup et former rapidement une boule de pâte. L'envelopper d'un film fraîcheur et la laisser reposer au froid pendant une bonne heure.

    Battre dans un bol l'oeuf (ou les oeufs), le sel, le poivre avant d'y ajouter la crème fraîche.

    Etaler la pâte et en garnir un moule. Y déposer le jambon (ou les lardons, ou les deux). Verser la préparation à la crème. Recouvrir de gruyère râpé.

    Mettre cuire à four chaud (180°- th 6) pendant 30 à 40 minutes. Baisser à 150°-160° après vingt minutes.

    Servir, avec une salade par exemple.

    quiche_002

    Remarques :

    • Dans notre enthousiasme à déguster, nous en avons oublié la mise en scène ; c'est pourquoi la photo ne restitue qu'une demi-quiche...
    • Vous pouvez vous passer de gruyère, la crème dorera joliment et ce sera très bon aussi.

    Version imprimable : LA_QUICHE_DE_MON_MARI.doc

    7 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Les coquilles Saint-Jacques à la manière de ma Maman

    Imprimer Catégories : Entrées

    Ca y est, je suis de retour... chez moi... enfin, chez mes parents, puisque nous voilà à la rue pour un trimestre au moins. La cuisine rouge, ce n'est encore pour aujourd'hui...

    Un inconvénient ? ben, il tient dans ce que j'ai dit plus haut...

    Un avantage ? Je ne cuisine QUE pour le plaisir, ou presque ! Comme quoi, tout a son bon côté.

    Et quitte à jouer les squatteurs, autant le faire jusqu'au bout ! Je propose aujourd'hui une recette piquée à mes parents, celle que ma mère nous a servie en entrée chaude pour le repas de Noël 2005 : des Saint-Jacques aux petits légumes. Voici donc les :

    Coquille Saint-Jacques dans leur nid de légumesp1010006

    Pour 4 personnes

    • 12 belles coquilles Saint-Jacques fraîches

    • des copeaux de truffe
    • 50 g de beurre
    • 3 carottes moyenne
    • 3 blancs de poireau
    • Une brique de crème liquide

    • Sel

    • Poivre

    • quelques brins de ciboulette pour la décoration

    Préparer les légumes : peler les carottes et y tailler des tagliatelles de cinq centimètres environ de longueur. Emincer les poireaux.

    Faire revenir à feu très doux dans une sauteuse les légumes légèrement salés et le  beurre jusqu’à ce que les légumes deviennent fondants. Ajouter assez tôt dans la cuisson deux cuillères à soupe d’eau. Donner un tour de poivre en fin de cuisson. Réserver au chaud.

    Rincer les coquilles Saint-Jacques, les éponger, les ouvrir dans l’épaisseur et les poêler deux à trois minutes par face.

    Peu avant la fin de la cuisson des coquilles Saint-Jacques, rajouter dans les légumes trois ou quatre cuillères à soupe de crème liquide. Il faut obtenir un genre de sauce qui enrobe les légumes.

    Déposer quelques fins copeaux de truffe. Mélanger les légumes, la truffe, la crème.

    p1010006__2_1Dresser le plat : dans des ramequins, déposer sur une couche de légumes les coquilles Saint Jacques poêlées, arroser d’un peu de jus de cuisson des coquilles et saupoudrer du reste des copeaux de truffe. Ajouter les brins de ciboulette.

    Servir aussitôt.

    ****************************

    Truc 1 : l’idéal est d’avoir tenu au chaud les ramequins afin que les plats arrivent très chaud sur la table.

    Opinion 1 : cette entrée est très raffinée, mais surtout très simple et rapide à préparer.

    Opinion 2 : elle est très légère...

    9 commentaires Pin it! Lien permanent