Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dessert - Page 3

  • Tarte aux mirabelles et à l'amande

    Imprimer Catégories : Desserts

    Les mirabelles, vous savez, ce sont ces petites billes que l'on gobe presque s'en sans rendre compte. Autant dire que, si vous voulez en faire une tarte, il faut se dépêcher. Enfin, chez nous, c'est comme ça. Et comme l'idée de laisser ces petites mirabelles toutes seules, avec juste un peu de sucre pour griller, ça me déprimait un peu, j'ai décidé de charger sur l'amande : poudre et extrait ! Voici donc la :

    TARTE AUX MIRABELLES ET A L'AMANDE

    Pour 6, il faut :

    • une pâte sablée
    • une barquette de mirabelles (ne me demandez pas combien, mettez-en autant que le plat pourra en contenir !)
    • un oeuf
    • 15 cl de crème liquide
    • 100 g de sucre blond
    • un trait d'extrait de vanille liquide
    • une demi-cuillère à café d'extrait d'amande
    • 100 g de poudre d'amande

    Laver et dénoyauter les mirabelles. Les couper en deux.

    Étaler la pâte dans le plat à tarte et préchauffer le four à 200°.

    Dans un bol, battre l'oeuf avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la vanille liquide et l'extrait d'amande. Mélanger avant d'incorporer la poudre d'amande et la crème.

    Disposer les mirabelles sur la tarte, face bombée en l'air. Recouvrir de l'appareil.

    Enfourner pour une demi-heure.

    tarte mirabelles amandes.jpg

    Remarques :

    • Je l'ai déjà dit, je me répète : la pâte sablée congelée, c'est parfait !
    • On peut "amander" davantage en disposant des amandes effilées à la surface...
    5 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Gâteau tout doux aux pêches jaunes

    Imprimer Catégories : Desserts

    Chaque semaine nous amène son lot de pêches dans les paniers ! Blanches, jaunes, un peu fermes ou bien mûres, il y en a pour tous les goûts ! Chez nous , la prédilection va aux salades de pêches, toutes simples, des pêches pelées et simplement saupoudrées de sucre roux. Mais il y a aussi cette recette de gâteau tout doux, à découvrir absolument ! Voici donc le :

    GÂTEAU TOUT DOUX AUX PÊCHES JAUNES

    Pour 6, il faut :

    • 3 oeufs
    • 150 g de sucre roux
    • 150 g de farine
    • un demi-sachet de levure
    • 150 g de beurre demi-sel
    • une cuillère à soupe de lait
    • 50 g d'amandes en poudre
    • un trait d'extrait d'amande amère
    • un trait de vanille liquide
    • 4 pêches jaunes

    Préchauffer le four à 180°.

    Faire fondre le beurre et en utiliser un peu pour beurrer au pinceau un moule à manqué.

    Battre les oeufs et le sucre jusqu'à ce que la préparation ait doublé de volume.

    Ajouter la farine et la levure, le beurre fondu, le lait, la poudre d'amande, l'extrait d'amande et la vanille liquide. Bien mélanger.

    Laver, peler et couper en morceaux les pêches. Les incorporer à la pâte.

    Cuire au four pendant trente-cinq à quarante minutes.

    gâteau aux pêches.jpg

    Remarques :

    • Vous pouvez servir ce gâteau nature (il se suffit à lui-même) ou accompagné de salade de pêche ou encore d'une boule de glace.
    • N'hésitez pas à ajouter davantage de fruits, le gâteau n'en sera que plus goûteux !
    17 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Clafoutis aux cerises

    Imprimer Catégories : Desserts

    Cette année, nos paniers furent riches en cerises : petites et grosses, rouges ou violette, acidulées ou très sucrées, c'était l'abondance ! Du coup, pas de scrupule à en faire des clafoutis. C'est vrai : lorsqu'il n'y a que trois pauvres cerises qui se courent après, on préfère généralement les croquer toutes crues que de les dénoyauter pour les cuire !

    J'ai donc refait ma recette classique de clafoutis (plus flan que gâteau) mais j'ai également testé une recette qui a fait l'unanimité, avec sa croûte légèrement craquante et son goût d'amande. Voici donc le :

    CLAFOUTIS AUX CERISES

    Pour 8, il faut :

    • des cerises denoyautées, suffisamment pour recouvrir le fond du plat
    • 4 oeufs
    • 150 g de sucre roux
    • 110 g de farine
    • 60 g de poudre d'amande
    • un demi-sachet de levure chimique
    • 100 g de beurre demi-sel
    • 10 cl de lait
    • une demi-cuillère à café d'extrait d'amande

    Préchauffer le four à 180°.

    Faire fondre le beurre.

    Battre les oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange soit mousseux. Ajouter la farine, la poudre d'amande et la levure.

    Après avoir mélangé, verser le beurre et le lait.

    Ajouter les cerises et les enrober de pâte.

    Beurrer et fariner un moule, y verser la pâte et faire cuire trente-cinq à quarante minutes. Baisser la température en cours de cuisson si besoin.

    clafoutis cerises.jpg

    Remarques :

    • J'ai renoncé à peser les cerises : je les prends à poignées, les dénoyaute, en recouvre le fond du plat jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de place.
    • Évidemment, c'est davantage de la cerise au clafoutis qu'un clafoutis aux cerises...
    12 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Special Chocolate Addict : mousse au tofu

    Imprimer Catégories : Desserts

    C'est toujours comme ça : pendant un moment, les seules recettes qui vous assaillent, vous tentent, sont pleine de tofu soyeux. Et bien évidemment, le tofu soyeux, vous avez beau chercher, vous n'en trouvez pas ! Ce serait trop facile...

    Et puis, vient un jour où une barquette de tofu soyeux arrive devant vos yeux émerveillés. Et là, banco : vous l'achetez. Et puis, et puis... comme par hasard, plus une recette avec du tofu soyeux !

    Approche la date-limite et que faites-vous alors ? Eh bien, une mousse au chocolat fond de placard ! Sans oeufs, avec à peine de sucre et en utilisant pour moitié le chocolat aux éclats de cacao qui vous restait. Voici donc la :

    SPECIAL CHOCOLATE ADDICT - MOUSSE AU TOFU

    Pour 6 pots, il faut :

    • 200 g de chocolat TRES noir (j'ai utilisé 100g de 85% et 100g aux éclats de cacao)
    • 400g de tofu soyeux (une barquette)
    • une cuillère à soupe de sucre brun

    Faire fondre le chocolat avec un peu d'eau. Bien mélanger.

    Ajouter le sucre et le tofu soyeux et fouetter le tout.

    Verser dans des ramequins et laisser prendre au moins douze heures au réfrigérateur...

    crème chocolat addict.jpg

    Remarques :

    • Le tofu soyeux, c'est l'équivalent "frais" du tofu classique : ça ressemble à du fromage blanc.
    • Vous pouvez bien sûr en faire une version moins cacaotée, bien sûr.
    • Je pense essayer d'en faire une version glace prochainement...
    9 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Miroir pomme-framboise

    Imprimer Catégories : Desserts

    Comme souvent, la recette est partie d'un détournement, celui du pom'noix de Clea, un peu trop automnal pour moi. Je l'ai donc customisé... non sans peine. L'idée générale était : comment produire un gâteau joli à regarder, bon à manger (mais ça, c'était évident) tout en y consacrant pas trop de temps ? La réponse s'est imposée d'elle : le miroir pommes-framboises. Pourquoi miroir ? parce que le gâteau d'origine était recouvert d'une gelée à la pomme. Pourquoi pommes-framboises ? parce que j'avais justement dans mon placard un bocal de compote pomme-framboise.

    Ce que je n'avais pas prévu, à regarder la jolie photo du livre de Clea, c'est que ma génoise gonflerait joliment, mais pas très pratiquement, d'une part, et que, de l'autre, le mélange pomme-framboise dopé à l'agar agar ne resterait pas en surface, comme sur la photo, mais traverserait le gâteau pour aller se nicher dessous ! ce qui a donné lieu à un démoulage pour le moins périlleux :

    • étape 1 : je démoule le gâteau sur le plat de service
    • étape 2 : je décolle le "miroir" pomme-framboise resté au fond du moule, dans le papier sulfurisé
    • étape 3 : je renverse d'un habile coup de poignet, façon retourné de crêpe, la gelée prise sur le gâteau.

    Au final, le gâteau a plu. Même si son démoulage a effrayé ceux qui étaient trop prêts de l'artiste... Après le foie gras et sa gelée de porto, après le couscous, voici donc le :

    MIROIR POMME-FRAMBOISE

    Pour 10 personnes, il faut :

    • 120 g de farine de riz
    • 2 cuillères à soupe de levure
    • 60 g de sucre complet
    • 60 g d'amandes
    • 5 oeufs
    • 420 g de compote pomme-framboise
    • 500 ml de jus de pomme-framboise
    • 4 g d'agar agar

    Préchauffer le four à 180°.

    Mélanger la farine de riz, la levure et le sucre. Ajouter les amandes en poudre avant de battre les oeufs et de les incorporer.

    Chemiser un moule à gâteau de papier sulfurisé et verser le mélange. Cuire au four pendant un quart d'heure.

    Faire chauffer en les mélangeant le jus de pomme-framboise et l'agar agar. Porter à ébullition trente secondes, en laissant frémir. Verser ce mélange sur la compote de pomme-framboise et bien mélanger.

    Recouvrir doucement le gâteau cuit. ne pas s'affoler si, au lieu de recouvrir le gâteau, la compote disparaît : vous la retrouverez !

    Laisser refroidir avant de placer au réfrigérateur jusqu'au moment de servir.

    Démouler alors le gâteau, décoller la compote en gelée, replacer ladite compote sur le gâteau et présenter.

    miroir pomme framboise.jpg

    Remarques :

    • Ne vous laissez pas effrayer par de singrédients a priori "introuvables" : la farine de riz, c'est en magasin bio ; si vous n'en trouvez pas, prenez une farine classique !
    • La compote et le jus de fruit pomme-framboise sont produits par les producteurs de mon AMAP qui nous fournissent les fruits. Faute de ça, utilisez de la pomme !
    • Mais c'est dommage, parce que cette association pomme douce et framboise acidulée est parfaite !
    9 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Fondant au chocolat et graines de lavande

    Imprimer Catégories : Desserts

    Il y a quelques temps de cela, on m'a proposé de découvrir quelques produits Eric Bur. J'ai choisi, entre autres, les graines de lavande. Et puis... j'ai réfléchi. Pour chercher avec quoi j'allais bien pouvoir utiliser ces petites graines bleues. Et j'ai finalement opté pour un moelleux au chocolat et sa crème anglaise, extra-léger. Parce que je n'avais pas assez d'oeufs pour faire les deux et que j'ai dû rationner ! Voici donc le :

    FONDANT AU CHOCOLAT ET GRAINES DE LAVANDE

    Pour 8, il faut :

    • 200 g de chocolat
    • 4 oeufs
    • 120 g de sucre + 4 cuillères à soupe pour la crème anglaise
    • 80 g de farine
    • 80 g de beurre demi-sel + 10 pour le moule
    • un demi-litre de lait entier
    • un bâton de vanille
    • des graines de lavande pour la décoration

    Beurrer un moule à manqué et le déposer au réfrigérateur.

    Faire bouillir le lait avec la gousse de vanille incisée et grattée (les graines auront été mises dans le lait) et les 4 cuillères à soupe de sucre.

    Casser deux oeufs et séparer le blanc des jaunes. Verser sur les jaunes un petit peu de lait en remuant sans cesse puis, hors du feu, verser ce mélange dans la casserole de lait où vous aurez ôté la gousse de vanille.

    Cuire à feu moyen jusqu'à ce que la crème nappe la cuillère. Réserver.

    Préchauffer le four à 180°.

    Faire fondre le chocolat avec une cuillère à soupe d'eau. Ajouter le beurre et mélanger pour obtenir un mélange lisse.

    Casser les deux derniers oeufs et les battre avec le sucre. Ajouter ensuite la farine, puis le chocolat fondu et mélanger le tout intimement.

    Battre les blancs avec une pincée de sel et incorporer ces derniers à la pâte délicatement.

    Verser dans le moule froid et cuire cinq minutes à 180°, puis baisser à 160° et poursuivre la cuisson pendant un quart d'heure.

    Laisser tièdir avant de démouler et servir nappé de crème anglaise, avec des petites graines de lavande en décoration.

    fondant chocolat graines de lavande.jpg

    Remarques :

    • Les trois parfums - chocolat, vanille et lavande - se marient très délicatement entre eux, c'est un bonheur.
    • Attention à surveiller la cuisson du fondant : trop cuit, il devient friable et terreux, c'est une catastrophe !
    12 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Le cake "complet"

    Imprimer Catégories : Desserts

    Pourquoi complet ? Eh bien tout simplement parce qu'il utilise essentiellement des ingrédients non raffinés : sucre complet, farine T65... Le résultat donne un cake délicieux, à déguster avec un thé parce qu'il est un peu "pouf pouf" sinon, et qui de surcroît se conserve quelques jours dans une boîte métallique. Voici donc le :

    CAKE COMPLET

    Pour 6-8 personnes, il faut :

    • 225 g de farine T65
    • 175 g de beurre très mou
    • 175 g de sucre complet, Muscovado ou Rapadura
    • 3 oeufs
    • un demi-sachet de levure
    • un citron non traité
    • 100 g de noisettes en poudre
    • une cuillère à soupe de rhum
    • Préchauffer le four à 180° (th 6).

    Mélanger au batteur le beurre et le sucre avant d'ajouter le rhum, les oeufs et la farine, mélangée à la levure, petit à petit.

    Ajouter le zeste du citron puis son jus, la poudre de noisette et continuer à mélanger.

    Verser la pâte dans un moule à cake (je reste fan de mes panibois, qui leur donne un goût unique) et faire cuire une bonne cinquantaine de minutes, voire plus.

    cake citron.jpg

    Remarques :

    • Vous pouvez remplacer les citrons par des oranges, je l'ai vu sur la Toile.
    • Tartiné de beurre au petit déjeuner, c'est un délice !
    6 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Pour maigrir : ouvrez un blog... et mangez du flan à volonté !

    Imprimer Catégories : Desserts

    C'est une étude américaine (Université du Wisconsin) qui le dit : les personnes qui se mettent au régime et prennent une photo de leur repas font des choix plus avisés. Soi-disant que le hachis parmentier, le boudin épicé, la tourte aux abats, les petites crèmes au chocolat, le bouillon tiède de foie gras, ça serait moins glamour que les petits flans à la carotte et au pavot, les lamelles d'encornet ou la blanquette de veau moderne. Ah ah, je rigole !

    Parce que si se mettre à photographier tout ce qu'on mange va donner envie de manger light, on se demande bien pourquoi on salive tous devant une photo de gratin dauphinois ou de cassoulet ! Et pourquoi les blogs culinaires recèlent de merveilles toutes plus appétissantes les unes que les autres !

    Que photographier ses plats donne envie de les rendre les plus présentables possible, je ne dis pas. Encore que... Quand l'assiette fume et dégage une délicieuse odeur, on a plutôt tendance (en l'occurrence, le "on", c'est moi) à bâcler sa photo, genre instantané sur le vif, et se jeter sur l'assiette. Surtout que les autres n'ont pas attendu, eux...

    Tenez, un autre exemple, toujours pris au hasard : vous avez fait des magrets de canard en croûte de sel. Bien évidemment, voulant servir la viande en même temps que les pommes de terre grillées, vous ne prenez pas le temps de photographier le tout (ça, c'est pour ceux qui chercheraient la recette des magrets en croûte de sel...), vous servez vos invités et voici que le lendemain, vous vous avisez qu'il y a cinq jaunes d'oeuf dans votre réfrigérateur, à utiliser avant la fin du jour. Et comme la vie est belle et bonne, vous allez vous balader un peu sur la Toile et tombez sur le blog de Fred. Qui propose justement quoi : le flan pâtissier de Christophe Michalak. Et que faut-il pour cette recette ? cinq jaunes d'oeuf ! Un signe du destin. Voici donc un flan, plutôt très photogénique pour rester dans notre propos d'ouverture, et pas franchement light pour persister et signer, voici le :

    FLAN PÂTISSIER

    Pour 6, il faut :

    • une pâte sablée
    • 5 jaunes d'oeufs
    • 125 g de sucre roux
    • 50 g de Maïzena
    • un demi-litre de lait entier
    • 12,5 cl de crème fleurette.

    Faire bouillir le lait avec la crème.

    Pendant ce temps, mélanger les jaunes d'oeufs avec le sucre et la Maïzena dans un saladier.

    Verser le lait bouillant sur les oeufs et bien mélanger.

    Reverser le mélange dans la casserole et faire chauffer doucement jusqu'à épaississement sans cesser de tourner.

    Étaler la pâte dans un moule. Préchauffer le four à 180° (th 6).

    Laisser tiédir quelques instants avant de verser sur la pâte et de faire cuire pendant une demi-heure environ.

    Réfrigérer au moins quatre heures.

    flan.jpg

    Remarques :

    • Selon Fred, il faudrait laisser au réfrigérateur au moins six heures : nous, ça n'a pas été possible...
    • La pâte sablée toute faite est parfaite pour ça.
    • Et cela n'a absolument rien à voir avec la chose élastique et vaguement caoutchouteuse que l'on trouve souvent dans le commerce.
    19 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Le secret des cookies moelleux

    Imprimer Catégories : Desserts

    Les recettes de cookies, il en existe des tonnes. Moi même, je reconnais que je fais rarement la même recette à chaque fois. Si vous consultez régulièrement ce blog, vous aurez remarqué au moins trois recettes de cookies : les cookies moelleux, les cookies inratables ou encore les cookies des Totally Spies. Les trois sont délicieuses, bien sûr, mais là n'est pas mon propos. Je vous ai annoncé "le secret des cookies moelleux".

    Ce secret tient selon moi en deux points : primo, diviser la quantité de beurre par deux en utilisant de la purée d'amande qui apporte à la fois un goût délicieux et un moelleux incomparable, deuxio en laissant reposer la pâte un quart d'heure à une demi-heure au réfrigérateur avant de la modeler sur la plaque de cuisson. On forme ainsi de pêtites boules de pâte qui ne s'étaleront pas à la cuisson et resteront bien compacte. Résultat : un moelleux incomparable. Voici donc les :

    COOKIES TOUT MOELLEUX

    Pour une bonne vingtaine de cookies, il faut :

    • 200 g de farine type 65
    • une cuillère à café de levure
    • 60 g de beurre demi-sel
    • 60 g de purée d'amande blanche ou complète
    • 60 g de sucre blond
    • 60 g de sucre roux
    • 2 oeufs
    • 2 cuillères à soupe de lait
    • une cuillère à soupe de vanille liquide
    • 125 g de pépites de chocolat

    Faire fondre le beurre, lui ajouter la purée d'amande, les sucres et la vanille. Bien mélanger.

    Incorporer ensuite les oeufs, la farine puis le lait.

    Terminer avec les pépites de chocolat.

    Réserver au moins un quart d'heure au réfrigérateur et préchauffer le four à 180°.

    Former des petits tas, presque des boules, à poser sur une plaque de cuisson et enfourner pour douze minutes, pas plus ! Voire moins.

    cookies dodus.jpg

    Remarques :

    • La purée d'amande s'achète en magasin bio ; j'aime beaucoup celle de Jean HERVE, qui est un produit solidaire (Jean Hervé reverse 2.2% de son C.A. H.T. à l'Association School qui aide à la scolarisation des enfants de Madagascar www.school-ong.info)
    • Ces cookies se conservent quelques jours dans une boîte en métal. Enfin, si vous y arrivez...
    31 commentaires Pin it! Lien permanent
  • Crumble pomme-kiwi

    Imprimer Catégories : Desserts

    Rien de moins photogénique que le crumble : c'est d'une ingratitude rare. Au mieux on distingue une vague couche granuleuse et quelques fruits trop cuits, au pire c'est un magma infâme. Pourtant, qu'est-ce que c'est bon ! De surcroît, le crumble offre l'immense avantage d'être modulable : on y met les fruits qu'on veut et on compose la pâte avec tout ce qu'on désire (ou possède au fond de ses placards). Ainsi celui-ci : pommes, kiwis, noisettes en poudre, flocons d'avoine. Voici donc le :

    CRUMBLE POMME-KIWI

    Pour 4, il faut :

    • 4 petites pommes ou 3 moyennes
    • 3 kiwis
    • 80 g de sucre blond
    • 150 g de farine
    • 100 g de beurre
    • 60 g de flocons d'avoine
    • 60 g de poudre de noisette
    • une pincée de sel

    Beurrer un plat allant au four. Faire préchauffer le four à 210° (th 7).

    Mettre dans un saladier les noisettes en poudre, le sucre, le beurre, le sel, la farine et les flocons d'avoine. Pétrir avec les doigts jusqu'à l'obtention d'un sable.

    Peler et éplucher pommes et kiwis. Les découper en petits dés et les verser dans le plat beurré.

    Recouvrir de la pâte à crumble et enfourner pendant vingt-cinq minutes environ.

    Servir avec une boule de glace à la vanille ou une grosse cuillère de crème.

    Crumble kiwi pommes.jpg

    Remarques :

    • Comme annoncé, la photo est très moche...
    • ... mais le crumble très bon !
    8 commentaires Pin it! Lien permanent